Handicap, santé, alimentation

Description :

Depuis 2012, EQOSPHERE lutte contre le gaspillage alimentaire et non alimentaire en France, tout en apportant son aide aux plus démunis. C’est l’entreprise pionnière sur ce marché en France. EQOSPHERE est également dotée de l’agrément solidaire/ESUS depuis sa création

Que faisons-nous ? Nous concevons et pilotons des dispositifs de réduction du gaspillage et de revalorisation pour tous les organismes qui génèrent des surplus et invendus. Nous travaillons notamment avec la grande distribution, le secteur événementiel (traiteurs) ainsi que les organismes publics (hôpitaux, gares, collectivités locales…).
2 exemples :
1. Dans un supermarché, certains produits ne sont pas/plus vendables aux clients : date de péremption courte (lendemain ou surlendemain), emballage abimé…
2. Un traiteur peut également avoir des surplus, en cas d’annulation d’un évènement ou si le nombre de convives est inférieur à celui qui était prévu.
Ces deux organismes ont donc un surplus de produits, qu’ils ne peuvent plus vendre/servir. Le problème, c’est qu’ils sont toujours consommables !

C’est là qu’EQOSPHERE intervient : si ces produits sont considérés comme des déchets par certains acteurs, nous savons qu’ils peuvent servir à d’autres ! Nous les voyons comme des « gisements ».
Nous établissons donc un diagnostic de tous les produits concernés chez nos clients, nous les formons aux règles de tri (EQOSPHERE a créé en 2014 le premier organisme de formation à la réduction du gaspillage : sensibilisation aux enjeux environnementaux et économiques et au tri) et mettons en place de nouveaux process (organisation, matériel, management…). Cela permet de réduire la « casse » (tout ce qui est jeté) par la revalorisation !
EQOSPHERE sélectionne ensuite des partenaires vers lesquels sont orientés tous ces produits : ce sont pour la plupart des associations, mais il y a également des acteurs du recyclage, du réemploi ou de l’économie circulaire.
Nous subvenons ainsi aux besoins des plus démunis à travers l’approvisionnement des associations en produits. Le travail réalisé en amont chez nos clients permet d’augmenter la quantité, améliorer la qualité et élargir la gamme des produits donnés (viandes, poissons, fruits et légumes).
Nous sommes également attentifs aux besoins de nos partenaires associatifs et veillons à toujours fournir des produits adaptés à leurs bénéficiaires, au niveau de la catégorie et de la quantité des produits. Par exemple, nous ne fournissons pas de viande et de produits porcins à des associations dont les bénéficiaires n’en consomment pas. Enfin, nous veillons à répartir équitablement les distributions sur l’ensemble de nos partenaires associatifs.
Cela permet aux associations de subvenir aux besoins élémentaires de leurs bénéficiaires et de leur proposer une alimentation variée, diversifiée et équilibrée. Ces process permettent également aux associations d’être moins dépendantes des subventions publiques et privées et de rediriger leurs ressources vers d’autres postes de dépense, puisque les produits alimentaires que nous leur apportons sont gratuits.

Enfin, grâce aux dispositifs mis en place chez nos clients, le « Process Qualité et traçabilité » (procédé de tri des produits invendus et de maintien en état d’éligibilité au don) et la charte « Intégrité du don » (qui engage chacune des parties prenantes dans une démarche de qualité, de professionnalisation et d’amélioration continue au service de la réduction du gaspillage et de la solidarité), il n’y a pas d’augmentation des déchets du côté des partenaires associatifs : seuls les produits redistribuables à leurs bénéficiaires leurs sont livrés.

EQOSPHERE

Localisation : Paris

Aider les + démunis via les associations. Notre activité a permis de distribuer 2,1m de repas en 2017
Réduire les émissions de C02 dues à la destruction de produits non consommés
Améliorer la gestion de stock des clients qui réalisent des économies via la baisse des coûts d’enlèvement des déchets