Handicap, santé, alimentation

Description :

La mauvaise observance entraîne des complications médicales et psychosociales, diminue de façon générale la qualité de vie des patients.

A ce jour, 28 millions de personnes en France suivent un traitement au long cours. Or, ne pas prendre correctement son traitement, c’est à dire être mal observant, entraine plus de deux fois plus de décès chaque année que les accidents de la route (3500 VS 8000). En France, l’observance moyenne ne s’élève qu’à 40%. En plus d’être un enjeux de santé publique c’est également un enjeux économique puisque la mauvaise observance des 9 premières pathologies chronique rapporté au nombre d’habitants est de 134€ chaque année : c’est à dire 9 milliards d’euros par an.

Renforcer le lien avec le premier professionnel de santé de proximité : le pharmacien

MaestroSanté souhaite valoriser l’expertise du pharmacien au profit de l’observance du patient. Par une application simple, le pharmacien pourra envoyer les posologies et des fiches conseils directement sur l’application du patient sans redondance de saisie. Le patient obtiendra des alertes de prises automatiquement, directement sur son téléphone, accompagnées de notifications pour gérer entre autre la péremption de ses médicaments, le renouvellement d’ordonnance ou accompagner ses proches dans leur prise de médicaments.

Ainsi, MaestroSanté ne nécessite pas que le médecin et le pharmacien du même patient soient partenaires ce qui facilite son développement.

Participer à sauver des vies chaque année.

Entre autres, le patient disposera sur l’application d’outils pour communiquer avec son pharmacien et d’une fiche médicale d’urgence mise à jour en temps réel. Afin de consolider le lien particulier entre le patient et le pharmacien, ce dernier pourra suivre la bonne observance du patient et organiser ses rendez-vous avec eux. L’hôpital de la Timone à Marseille a notamment démontré que l’observance pouvait être améliorée de 40% grâce à des rappels envoyés au patient.

A l’heure où une pharmacie ferme définitivement tous les deux jours en 2017, aidons les pharmacies à maintenir le maillage officinale.

Face à la baisse programmée des revenus tirés de la dispensation des médicaments remboursables (1% chaque année), les pharmaciens doivent élargir le périmètre de leurs activités. Le numérique est une opportunité à saisir pour développer et approfondir les relations avec le patient dans un climat de désintermédiation lié au développement de la vente en ligne, de la livraison et des services à domicile ainsi que des conseils santé disponibles sur le web.

Lauréat du prix du meilleur service à destination du grand public lors du concours HackingPharma organisé par le Conseil National de L’Ordre des Pharmaciens, MaestroSanté a reçu l’aval de la profession pour sa vision résolument orientée patient tout en prenant en compte les problématiques professionnelles. MaestroSanté à la particularité de se positionner de façon indépendante des laboratoires pharmaceutiques, de proposer une application particulièrement ergonomique dont l'usage n’entraine aucune redondance de saisie.

Nous souhaitons ainsi participer à la prise en charge de 20 à 40 000 patients d’ici 3ans en employant 3 à 4 personnes.

Pour rendre possible l’émergence de ce projet d’envergure, le prix Avivia nous permettra de développer l'application patient/pharmacien pour +25000€. La dotation restante participera au financement d'une première campagne de communication et l'achat de tablettes pour pharmaciens.

Ce prix serait un véritable accélérateur parfaitement dimensionné au projet !

Merci !

MaestroSanté

Localisation : Rouen

En France, ne pas prendre correctement son traitement entraine deux fois plus de décès que sur les routes. Nous souhaitons consolider le lien précieux patient/pharmacien en offrant une application ergonomique pour accompagner le patient au quotidien à mieux suivre et comprendre ses traitements.