Environnement, biodiversité, énergie

Description :

Il consiste dans l'envoi d'un bateau et de scientifiques durant 5autour des Amériques, avec passage en Antarctique et en Arctique, pour lutter contre le réchauffement climatique.
Le projet nait de plusieurs volontés :
- celles très fortes de 14 navigateurs engagés dans la défense des océans et de la vie marine victimes du réchauffement climatique, de la surpêche et de la pollution (plastiques, hydrocarbures et métaux lourds) au profit de la planète et de ceux qui y vivent. Les ressources de 3,5 milliards d’individus dépendent aujourd’hui de la survie des océans (source : UN Environment 28 sept. 2017) et un milliard d'hommes en dépendent pour leur alimentation. On a déjà 500 zones marines déclarées "mortes". Si on ne fait rien contre le réchauffement climatique qui va détruire les écosystèmes marins on va assister à des famines, des migrations climatiques et des guerres. Autres conséquences : 152.000 personnes mourront chaque année en Europe du réchauffement climatique d’ici la fin du siècle, principalement du fait des vagues de chaleur, et dans une moindre mesure des innondations.
- celles des laboratoires de recherche ayant besoin de bases en mer pour le recueil de données,

Développer les connaissances / tester des technologies :
- 90 % des océans sont inexplorés. Ils sont pourtant la source de toute vie, le pourvoyeur d'une bouffée sur deux de l’oxygène que nous respirons, produit par photosynthèse par les végétaux qui y prospèrent. Ils absorbent 25 % du CO2 que nous produisons. Comme les calottes glaciaires des pôles, ils jouent un rôle majeur dans la régulation climatique de notre planète : les courants distribuent la chaleur que la Terre reçoit à l'équateur sur l'ensemble de la planète. La compréhension urgente de ces mécanismes dont dépend la survie des hommes passe par le recueil de données sur place et l’établissement de modèles mathématiques.
Notre expédition est partenaire de plusieurs programmes et laboratoires de recherche : Locean (laboratoire d’océanographie et du climat du CNRS et de l’universite Pierre et Marie Curie, MNHM, Institut Pierre-Simon Laplace, modélisation climatologique), Cybelle Planète (observation des animaux marins), inscrite sur Globe at Night (étude de la pollution
lumineuse), etc. Elle est “structure-relais” de Phénomer (Ifremer, étude des planctons et micro-algues). Des innovations technologiques “propres” seront testées à bord (projet Bagaille Moon Fou destiné à stopper les émissions de C02 du transport maritime). Des interviews seront réalisées durant 5 ans auprès des habitants des pays côtiers pour connaître leurs modes de vie et leurs évolutions.

Sensibiliser l’opinion publique : une nécessité
27 pays côtiers seront visités. Dans chaque port des actions de communication seront organisées et la presse sera conviée à couvrir l’événement. 400 conférences seront organisées pour informer et sensibiliser sur des dangers de la pollution et du réchauffement des océans, en partenariat avec Ocean & Climate Platform (plate-forme regroupant 70 ONG et instituts de recherche, avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de I’UNESCO). Notre expédition emmènera le pianiste-compositeur Marc Vella et son instrument pour un concert donné sur la banquise en faveur de la paix dans le monde et de la protection
des océans et des milieux polaires, médiatisé et relayé sur les réseaux sociaux.

Cette expédition reliera les extrémités nord et sud des deux Amériques, les populations des côtes Atlantiques et Pacifiques, les glaces du passage du Nord-Ouest et celles des canaux de la Patagonie et de l’Antarctique, les peuples des pays très riches et ceux des pays pauvres dévastés par les cyclones à travers un message fort : “Il faut sauver les océans et les pôles, sources de notre vie”. Le passage du Nord-Ouest, nouvelle voie de communication ouverte par le réchauffement climatique, s’inscrit dans cette dynamique. Le site ameriquesvoilier-expeditions.org permettra de la suivre.

Association Tour des deux Amériques soilidaire en voilier

Localisation : Saint-Aubin-des-Châteaux

152.000 morts par an en Europe dus au réchauffement à la fin du siècle. Un milliard d'hommes liés aux océans pour leur alimentation. La violence des cyclones liée à la chaleur de l'océan a rasé en 2017 Porto-Rico. Informer et tester des solutions va sauver de très nombreuses vies. C'est utile !