Lien social, inclusion, citoyenneté

Description :

A L’ORIGINE
Le projet d’origine est né en Inde grâce à une poignée d’agriculteurs et notre expertise technique et digitale. L’idée : construire une plateforme conçue pour les agriculteurs, afin qu’ils puissent unir leurs ressources et réduire la charge de travail, et les emprunts. Nous avons donc eu l’idée de construire une plateforme en AaaS (Agriculture as a Service conçu sur le modèle du SaaS ou Software as a Service) où les agriculteurs trouveraient les ressources nécessaires pour s’unir et réduire les charges financières et physiques, la possibilité de partager leurs expériences, mais aussi dans une phase de travail ultérieure, une assistance légale, la possibilité de vendre les produits directement aux consommateurs, ou une plateforme d’échange de matériel.
Petit à petit et grâce aux liens que nous avons construit localement avec des techniciens et agripreneurs, le projet prend vie en Inde.
Un autre concept a alors « germé » dans nos esprits, pourquoi ne pas débuter une plateforme similaire en France, mais en respectant les particularités du pays. Il s’agirait d’un projet plus ambitieux où nous ne pourrons compter que sur les retours d’expérience de l’implantation d’un tel projet en Inde, et nos ressources. En effet, si le premier projet consistait à informer et échanger dans une première phase de travail, le projet français devra directement passer à la phase 2, à savoir la création d’une plateforme multiple capable d’intégrer des échanges B2B et B2C.
CONCRETEMENT
Un agriculteur souhaitant vendre ses produits sans passer par la grande distribution pourra par exemple publier des photos, un texte, et mettre en ligne ses prix, puis les revendre aux habitants de sa région, ou expédier ses produits selon les denrées. La plateforme serait pour cela similaire à Amazon.
Dans le cadre d’un échange, les produits pourront apparaitre sur une autre partie de la plateforme, et pourront être loués entre professionnels. Ainsi les petites exploitations n’auront plus besoin de s’endetter pour réaliser leur activité, et pourront louer le matériel dont ils auront le moins besoin.
En outre, il s’agit de favoriser les petites exploitations, et les nouveaux arrivants dans ce domaine tout en rajoutant du lien entre agriculteurs et consommateurs.
En effet, nous consommons tous quotidiennement des fruits et légumes, de la viande ou des produits laitiers, or parfois cette nourriture est produite non loin de chez soi sans que nous en ayons pleinement conscience. Nous souhaitons remettre ce lien au cœur de notre manière de consommer, tout en permettant aux petits exploitants d’obtenir un prix juste, et pouvoir se rémunérer correctement.
Si nous remportons le prix La Fabrique, les fonds serviront à :
1) Construire un prototype de plateforme, un peu différent de celui disponible en Inde, capable d’intégrer une plateforme e-commerce disponible pour les agriculteurs et les consommateurs avec une intégration de géo-localisation, mais aussi un espace d’échange et d’information B2B.
2) Le site e-commerce nécessite un peu de logistique, nous devons trouver des partenaires pour le packaging des produits et la livraison. Nous souhaiterions également faire appel aux dernières technologies type holochain ou blockchain pour sécuriser les paiements.
3) La communication autour de la plateforme est un autre poste de dépense nécessaire à son fonctionnement. La plateforme devra être animée grâce à de nouveaux contenus, nous aurons donc besoin de rédacteurs et community managers, mais aussi des personnes capables de sensibiliser le monde agricole à son fonctionnement.

MODELE ECONOMIQUE
Pour mettre sur pied se projet, il est essentiel que les exploitants puissent fixer leurs prix et marges par eux-mêmes afin d'améliorer leurs revenus. La plateforme proposera un système de facturation d'où une commission sera déduite. Ainsi si les agriculteurs ne réalisant pas de ventes, pourront utiliser la plateforme e-commerce gratuitement.

Cognota Media

Localisation : Nantes

L’innovation est au cœur de nos projets, parce que nous pensons que la technologie est capable de ramener du lien commun entre producteur et consommateur, créer un nouvel éco-système pour les petites exploitations, favoriser l'achat local, réduire la dépendance aux intermédiaires, des prix justes.