Lien social, inclusion, citoyenneté

Description :

DESCRIPTION RAPIDE:
L'idée générale du projet "Linux et Populus" porté par EISENIA est la suivante: Récupérer des vieux ordinateurs destinés à la casse, les reconditionner grâce à des logiciels libres (linux) qui permettrons de prolonger la durée de vie des ordinateurs, puis les distribuer à des publics fragiles (résidents de foyers, migrants, personnes âgées / isolées) en leurs dispensant une formation permettant de les utiliser correctement.

PARTENAIRES:
Ce projet vois le jour grâce à une mise en commun des compétences et des réseaux de plusieurs structures:
- l'association EISENIA: coordinatrice du projet, travaille principalement dans le domaine de la valorisation écologique des déchets: initialement les bio-déchets (valorisation par lombricompostage), mais également d'autres types. Organisme de formation, collecte les ordinateurs, forme les résidents et met en réseau les autres acteurs du projet.
- des partenaires"TECHNIQUES" : L'ATELIER SOUDé, l'ALDIL, EMMABUNTÜS, capables de reconditionner les ordinateurs, de les réparer puis d'y installer un système d'exploitation adapté techniquement aux ordinateurs (émmabuntüs, version légère de Linux capable de tourner sur des ordinateurs très vieux)
- des partenaire "SOCIAUX": FONDATION ARALIS, association ALYNEA: ces structures gèrent de nombreux foyers d'accueils pour des publics défavorisés (plus de 5000 logements sur la métropole de Lyon). Ces publics sont touchés par la "fracture numérique".

CONSTAT:
Le projet part d'un triple constat partagé entre EISENIA, EMMABUNTÜS et la FONDATION ARALIS:
- d'un coté, d'énormes quantités d'ordinateurs sont jetés (+ de 2.5 millions par ans en France!). les filières de valorisation sont insuffisantes, et bon nombre de ces ordinateurs finissent dans des décharges à ciel ouvertes dans des pays défavorisés, créant de nombreuses pollutions.
- D'un autre coté, de nombreuses personnes n'ont pas accès à l'informatique. Or, les démarches administratives deviennent de plus en plus numérisées. Des publics fragiles se retrouvent donc dans des situations compliquées pour effectuer leurs démarches, et les encadrants des foyers d'accueils perdent beaucoup de temps et d’énergie pour les y aider.
- Enfin, il est possible de doubler la durée de vie des ordinateurs grâce aux logiciels libres: ainsi, un ordinateurs qui ne fonctionne plus ou mal sous windows peut fonctionner 10 ans de plus grâce à des logiciels libres, plus légers et moins soumis aux attaques virales.

DEROULEMENT:
Eisenia s'occupe donc de collecter des ordinateurs auprès d'entreprises, de collectivités ou de particuliers, grâce à son réseau. Ceux-ci sont centralisés dans un local fourni par la fondation ARALIS ; ils y sont testés puis reconditionnés sous Emmabuntüs / Linux. Régulièrement, des sessions de formation à l'informatique "basique" sont dispensées dans ce local. Elles sont destinées principalement aux résidents des foyers d'insertions (ARALIS, ALYNEA) et sont adaptés aux particularités de ces foyers: résidents maitrisant mal le français, handicapés,... il est prévu d'ouvrir ces formations à d'autres structures, voire au grand public. Au moment de ces formations, du matériel informatique est fourni avec un cout symbolique et adapté aux faibles revenus du public.

eisenia

Localisation : Lyon

Notre idée répond à une triple exigence:
Environnementale (baisse des déchets informatiques)
Sociale (répondre à la fracture numérique)
technologique (promotion du logiciel libre)
L'innovation que nous proposons est de mettre en relation ces trois thèmes grâce à un projet multi-partenarial.