Lien social, inclusion, citoyenneté

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :

Les ArchiMinots est un laboratoire d’idées, de jeux, de pratiques artistiques, de déambulations et d’enseignements, garant de la perméabilité entre le monde des enfants et celui des adultes, tous considérés comme citoyens responsables dans la construction du quotidien. Nous considérons les enfants comme des citoyens à part entière, des acteurs-clés dans la définition du territoire (urbain) au quotidien. Le Quartier des Minots sera l'inscription concrète de notre engagement avec et pour les enfants à l'échelle du 1° arrondissement de Marseille. Nous nous proposons de trouver, avec les enfants et leur entourage, les outils et les actions adéquates qui permettent que leurs besoins, leurs opinions, leurs propositions et leur imaginaire soient pris en considération dans la définition des politiques publiques, notamment celles qui impactent la façon dont nous tous utilisons la ville.
Notre projet s'inspire, et est soutenu, par le psycho-pédagogue italien Francesco Tonucci qui, depuis les années 1990, développe un principe de participation des enfants à la vie de la cité.
« En refusant l’exclusivité des approches strictement éducatives ou d’aides à l’enfance, le projet de ville des enfants s’articule autour d’une ambition politique : mettre en place une gouvernance dans laquelle la question de l’enfance devient centrale et garante de la qualité de résultat de l’ensemble des actions menées par les citoyens. Il ne s’agit pas de produire un effort pour augmenter les ressources ou les services orientés vers la question de l’enfance mais pour une ville meilleure pour tous dans laquelle les enfants puissent avoir une expérience citoyenne participative et autonome » Francesco Tonucci « La città dei bambini » (la ville des enfants).
Un réseau d'une centaine de « villes des enfants » s'est développé en Europe (Italie, Espagne) et en Amérique du sud et centrale. http://www.lacittadeibambini.org/inglese/rete/rete.htm
À l'initiative des ArchiMinots, le livre manifeste de Francesco Tonucci va être traduit en français et édité par les Éditions Parenthèses. Ce qui laisse présager la création d'un réseau francophone d'échanges d'idées et d'expériences.
La complémentarité des compétences au sein des ArchiMinots (architectes, artistes, paysagistes, enseignants, anthropologues, urbanistes, sociologues) permet le développement de différents types de dispositifs qui peuvent s'inscrire dans l'espace public, en milieu scolaire ou lors d'évènements ponctuels : pratiques artistiques, débats, promenades, éditions, création d'outils pour informer les enfants des activités qui leur sont adressées.
Des lieux, physiques, numériques ou symboliques sont à construire avec les enfants, stimulant la conscience sur les solutions durables, l’utilisation des matériaux existants et/ou recyclables, l’accessibilité et la non-discrimination.
L'engagement collectif de cette action, voulue pérenne sur le quartier et la ville, requiert une intervention intégrée et représente une opportunité d’articulation avec d’autres associations, pour des actions conjointes, dans une logique de coopération à long terme. Plusieurs associations du quartier se sont montrées disponibles à l’idée d’une fédération pour accélérer le processus. Les discussions ont commencé avec la Mairie de secteur et le Comité d’intérêt du Quartier (CIQ Chapitre) qui nous soutiennent dans notre démarche.
Il s’agit d’offrir aux enfants un espace de vie à leur échelle permettant une pratique singulière de la ville et une expérience qui leur permettra peut-être d’affronter les problématiques sociales et environnementales à venir avec un regard et des outils plus efficaces que ceux dont les adultes d’aujourd’hui disposent.
Pour Juin 2017, Les ArchiMinots sont invités à la Biennale internationale d'architecture de Lyon (http://www.biennalearchitecturelyon.com) et proposeront une installation/jeu qui sera une première mise en action des questionnements du « Quartier des Minots ».

Les Archiminots

Localisation : Marseille

Une action pérenne où d'usagers de la ville les enfants deviennent acteurs de sa transformation. Leurs besoins et la valeur de leurs idées sont reconnus. Penser «à partir de» et «avec» les enfants permet le développement d’une communauté bienveillante qui s'appuie sur la solidarité entre générations
Retour aux projets