Lien social, inclusion, citoyenneté

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :

Le projet consiste à mettre à disposition des particuliers une plateforme de type application mobile, puis site web pour de la visite de biens immobiliers. Cette plateforme fonctionnera avec 2 types d'utilisateurs nommés "looker" et "searcher". Le searcher est une personne qui souhaite changer de logement, notamment lors d'une mobilité géographique, comme par exemple un changement de ville pour les études supérieures ou une mutation professionnelle. Le looker est un habitant d'une ville, qu'il connait bien, majeur, qui possède un smartphone.
Utilisons le persona pour expliquer le fonctionnement de l'application :
Prenons Nadine, 50 ans, employée dans un groupe à 35h/semaine à Dijon, une maman célibataire d'une jeune femme de 20 ans, Léa.
Léa termine sa licence en droit et souhaite poursuivre ses études en se spécialisant dans le droit du sport, un master faisable uniquement sur Toulouse. Nadine très inquiète, non seulement de voir sa fille quitter le cocon familiale, mais aussi de la voir s'éloigner à plus de 600 km, elle angoisse et se demande comment être sûre que Léa vivra dans un endroit en sécurité sans manquer de rien. Deux possibilités s'offrent à Nadine, la première, c'est de réserver deux billets de train aller-retour (260 euros), une chambre d'hôtel (70 euros) pour visiter un logement adéquat pour Léa. L'inconvénient, c'est que Nadine sait que le peu de temps qu'elle passera là-bas ne suffira pas à se rendre compte de l'environnement.
La deuxième solution c'est Léa qui lui apporte, elle propose à sa maman d'utiliser Covisit. Elle lui explique qu'elles font leurs recherches d'appartements sur les sites de particuliers à particuliers, elles contactent des propriétaires afin de fixer des rdv dès le lendemain en précisant qu'elle mandate une personne qualifiée pour faire la visite, uniquement en fonction des disponibilités des propriétaires, qu'importe le créneau horaire. C'est là que Covisit intervient. Léa lance l'application, s'identifie en tant que Searcher, crée un rdv, entre l'adresse, la date, l'heure du rdv et fait une offre, elle valide.
L'application permet d'informer tous les Lookers de la ville sous forme de notification. Ceux qui sont disponibles et intéressés par l'offre acceptent, Léa choisit son Looker en fonction des notes de chacun d'eux, des commentaires éventuels ou bien en fonction de l'urgence, à savoir le premier qui répond fera l'affaire, plus le temps d'attendre.
Le Looker choisi se rend au rdv, se présente en tant que Looker, ouvre l'application, et se laisse guider afin de remplir tous les champs nécessaire sur des points uniquement factuels, pas question de donner son avis. A la fin de la visite, le Looker a rempli 3 parties, le logement en lui-même, les parties communes et le quartier. Après envoi, il reçoit sa notification de paiement.
Léa qui a fait plusieurs demandes, reçoit les compte-rendus de chacune des visites, elle n'a plus qu'à choisir avec Nadine l'appartement à la fois idéal pour Léa et à la fois rassurant pour Nadine.
L'exemple de trajet Dijon-Toulouse a été choisi volontairement pour que l'impact de Covisit sur les longues distances. Mais cette exemple peut être plus impressionnant quand on regarde les mobilités internationales, personne ne prend l'avion pour visiter des appartements outre-Atlantique, mais l'installation dans un autre pays commence par une installation dans un hôtel le temps de trouver un logement. Covisit doit être testé sur Paris dans un premier temps, pour valider le marché et adapter l'offre aux demandes utilisateurs, avant d'être déployée dans les plus grandes villes de France, puis en Europe...

Kyub Conculting

Localisation : Dijon

Les personnes que nous avons rencontré ayant été confrontés à la mobilité nous ont rapporté que le temps passé à chercher un logement était trop court, les trajets trop longs et trop chers, et beaucoup d'énergie dépensé pour un logement qui ne leur convenait pas vraiment dans un quartier inconnu.
Retour aux projets