Environnement, biodiversité, énergie

Description :

L’objectif principal du projet est de diminuer les charges énergétiques des ménages du quartier prioritaire Claires Fontaines, situé à Coutances en Normandie.

Il s'agit de proposer aux habitants du quartier un modèle économique qui fasse en sorte que l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques du quartier soit consommée localement et leur soit vendue moins chère que l'électricité issue du réseau électrique.

En termes d'orientation stratégiques, il s'agit de :
- Développer la convivialité et renforcer le lien social au sein du quartier en proposant un projet collectif,
- Poursuivre la réhabilitation et l’adaptation des logements en étudiant la possibilité de créer un micro-réseau d'électricité renouvelable,
- Améliorer l’aménagement urbain en étudiant la possibilité de recourir à des lampadaires solaires,
- Mettre en évidence des valeurs de la république et l’éducation à la citoyenneté, par la participation citoyenne, l’éducation populaire et l'engagement pour la protection de la planète et de l'héritage des générations futures.

Le projet se récapitule en quatre phases, dont la dernière a lieu tout au long du projet :
1. Etude géographique pour l’estimation des ressources solaires.
2. Etude de faisabilité technico-économique pour documenter le modèle.
3. Investissement dans le modèle retenu.
4. Interactions avec les parties prenantes dans l’optique de concrétiser un projet partagé et de les convaincre de l’intérêt du modèle pour réaliser un projet collectif.

Les réalisations principales seront :
1. La localisation des sites de production potentiels et des zones les plus favorables : cartes repérant les espaces potentiels de mise en œuvre, avec catégorisation des espaces par : type de toiture / lampadaires, orientation, présences d’ombrages, propriétaire, etc.
2. Un dossier de faisabilité contenant une fiche projet de 4 pages maximum pour engager les parties prenantes à participer à la réalisation d’un micro-réseau d’énergie photovoltaïque, avec des études de cas sur des scénarios d’équipement équivalents, l’évaluation de la faisabilité technico-économique des scénarios et leur comparaison.
3. Un rapport comprenant un calendrier des rencontres et entretiens effectués, une analyse des conditions de réalisation du projet et la proposition d’un plan d’action pour l’année suivante.
4. La réalisation de l'installation et des actions programmées.

Le projet sera ponctué de temps forts :
1. Au printemps, une réunion publique aura lieu pour présenter les cartes et les zones favorables au développement de ces projets.
2. A l’automne, un loto de l’énergie sera l’occasion de rassembler les parties prenantes potentielles et de les engager à participer au modèle économique qui aura été étudié.
3. Un an après, le lancement de l'autoconsommation collective d'électricité.

Le caractère innovant du « projet partagé de micro-réseau d’autoconsommateurs d’électricité photovoltaïque en précarité » :
o Innovation sociale, car le projet vise à répondre à un besoin social mal satisfait : celui de la réduction des charges énergétiques des habitants du quartier en précarité.
o Innovation sociétale, car le projet est coconçu avec les parties prenantes (habitants, bailleurs, collectivités, acteurs sociaux, etc.) permet d’assurer la participation et l’engagement du plus grand nombre.
o Innovation en terme de modèle économique, car le concept d’organisation en groupement d’autoconsommateurs via un microréseaux d’énergie renouvelables à l’échelle d’un quartier n’existe pas encore en France.
o Innovation technologique, car les dispositifs de comptage et de gestion de l’énergie dans ce cadre sont encore peu répandus (smart metering, smart grid, block chain : dispositifs de la smart city).

Les réponses apportées par le projet cherchent à être simples et utiles. C’est ce qui devrait faire l’efficacité de ce modèle innovant et lui permettre d’être mis en réseau avec des initiatives du même type

SCIC les 7 Vents

Localisation : Coutances

Le projet est utile car il permet de diminuer les charges énergétiques des ménages de notre quartier, de produire et de consommer de l'électricité renouvelable localement et de construire collectivement des réponses au changement climatique.