Environnement, biodiversité, énergie

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous intéresser de près à notre alimentation, en exigeant des produits de plus grande qualité et à des prix raisonnables. Cela sous-entend de soutenir et de développer une agriculture paysanne de proximité, produisant des fruits et légumes diversifiés et commercialisés en circuits courts.

Pour soutenir ce type d'agriculture, LOU SOUCAU, en élaborant un atelier de transformation des produits frais et en le mettant à la disposition des agriculteurs permettra :
- de diversifier au maximum les productions,
- de valoriser les produits existants,
- de lutter contre le gaspillage.
Cela contribuera à maintenir des prix compétitifs et par voie de conséquence, la pérennité des petites exploitations.

Mais LOU SOUCAU va plus loin. Il propose de "désenclaver" les agriculteurs en organisant régulièrement des prestations de service par la transformation des produits de culture biologique et non biologique et par la location de l'atelier. Il organisera aussi des rencontres entre agriculteurs et consommateurs, ainsi que des formations initiales à la transformation (pratiques et règlementation) aux personnes installées et aux porteurs de projets.

Après avoir exercé le métier de sage-femme pendant des années, j'ai repris des études agricoles et passé le BPREA. C'est durant cette formation, en particulier lors des stages pratiques sur le terrain, que l'atelier de transformation m'est apparu comme une évidence :

- D'abord pour mon propre projet. Je produis de l'huile d'olive, des câpres et du safran en mode biologique. Avec la transformation je pourrai diversifier et augmenter ma production avec des olives de bouche, des pâtes d'olive et diverses recettes de fruits et légumes. La diversification est aussi utile et indispensable pour compenser des pertes de récolte certaines années.

- Ensuite pour les maraîchers qui envisagent la vente directe. Ils doivent diversifier au maximum leur production pour fidéliser la clientèle. Il leur faut donc produire aussi des légumes qui ont une faible marge brute, y compris en pleine saison. En transformer une partie redonnera à ces cultures une réelle valeur ajoutée.

- Enfin pour éviter le gaspillage. Dans notre région beaucoup d'agriculteurs ont une faible surface d'exploitation du fait du coût élevé du foncier. Malgré cela, ils doivent produire en quantité importante pour fournir leurs ventes en paniers, sur les marchés ou à la ferme. En fin de saison, il leur reste souvent une grande quantité de légumes sur lesquels ils ne font plus de bénéfices et ils les détruisent pour libérer la place pour la récolte suivante. C'est une perte financière et un gaspillage insupportables qu'un atelier de transformation permettra d'éviter.

LOU SOUCAU sollicite un financement pour payer une partie de l'autoclave, ustensile cher et indispensable au démarrage de l'activité mais aussi de taille suffisante pour servir la dimension collective du projet.
Le modèle économique s'appuiera sur une rémunération étudiée des prestations de service et des locations de l'atelier par les agriculteurs eux-mêmes et les formateurs. Après une étude prévisionnelle, il semble possible de créer un emploi saisonnier au bout de deux ans.

Lou Soucau

Localisation : La Ciotat

Il n’existe pas d’atelier de transformation sur notre territoire, les autres outils sont distants, ce qui entraîne de nombreux déplacements. Lou Soucau propose d’initier une dynamique collective avec une vingtaine de maraîchers locaux, pour apprendre, transformer et valoriser ensemble nos produits.
Retour aux projets