Lien social, inclusion, citoyenneté

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :

Cocoon est un refuge urbain, sécurisé, climatisé, indépendant des fonds publics, intégré dans la mixité urbaine et qui dispose d’un lit, d’une table, de nombreux rangements, de toilettes sèches, d’un point d’eau et d’un espace pour un animal ou un vélo.

C’est une solution frugale, green-technologie, antisismique, dont le design extérieur se rapproche des kiosques à journaux et qui occupe moins de place qu'un abribus.

Cocoon est aussi un accompagnement citoyen, d'une vingtaine de personnes par kiosque, qui favorisera une meilleure intégration dans son environnement urbain et permettra d'apporter chaleur humaine et solutions diverses à la personne abritée.

Cocoon a été co-construit avec des travailleurs sociaux, des anciens sans-abris, pour répondre aux objections des sans abri qui refusent les foyers.

Cocoon apporte une réponse à un véritable enjeu de société. En France, toutes les 45 minutes, il y a un sans-abri de plus et ils sont déjà 150 000. Beaucoup restent dans la rue, soit par manque de solutions d’hébergement soit du fait du refus de 30% d’entre eux des solutions d’urgence existantes, et ce au risque d’y mourir (au moins 500 morts 2016). Selon Médecins du Monde les raisons de ces refus sont : promiscuité, insécurité, bruits, règles internes aux foyers, absence de reconduction, refus des animaux.
Cocoon a été construit pour répondre à ces objections en proposant une solution globale avec une adaptation locale très flexible pour que son impact sociétal soit national et son intégration dans les quartiers maximale.

Notre organisation est hybride : Cosh-France, qui fabrique et distribue les Cocoons et la Cocoon Family, fondation qui permet l’émergence d’associations principalement composées d’étudiants, appelées associations de Cocooners, qui implantent le Cocoon, accompagnent la personne abritée qui aura été orientée par un travailleur social et recherchent le financement nécessaire auprès des entreprises.

Sur ce dernier point, après défiscalisation, cela coutera moins de 10 euros par jour pour mettre une personne à l’abri. Si un décideur d’entreprise contribue à cette cause pour répondre à ses valeurs personnelles, pour sa communication interne ou externe, pour sa démarche RSE ou pour satisfaire des clauses sociales d’un appel d’offre, son implication sera à la carte. Si une petite boutique souhaite participer pendant une semaine, cela lui coutera 70 € et un hypermarché pour un trimestre moins de 900 €. Pour ces sommes relativement modiques ils participent à une action pragmatique, concrète sur leur territoire pour un bénéficiaire identifiable.

Cocoon concerne donc, non seulement les sans abri mais également les travailleurs sociaux, les pouvoirs publics, les entreprises et les citoyens et plus particulièrement les étudiants, afin de renforcer le lien social global.


Cocoon a déjà su réunir autour de lui de nombreux partenaires:
- la Région Occitanie, dont nous avons gagné le concours et qui nous abrite dans sa pépinière Réalis,
- l’Université de Montpellier et Montpellier Business School dont certains professeurs et élèves participent à la construction du projet,
- la fondation Face qui nous ouvre son réseau et qui va abriter nos associations d’étudiants,
- la fondation pour le lien social de la Croix rouge et AG2R
- de nombreuses entreprises comme par exemple BRL,
- plusieurs élus et la préfecture de l’Hérault.

Les fonds demandés nous permettrons de réaliser le test à Montpellier en finançant le premier Cocoon grandeur réelle et initier son développement, d'abord en région puis partout en France. En plus de construire l'unité de vie nous devons promouvoir Cocoon auprès des citoyens et des entreprises qui veulent s'impliquer.

Notre objectif, à horizon dix ans, est d’installer une dizaine de Cocoon dans chaque département ce qui permettrait d’aider plusieurs milliers de personnes par an.

cosh-france

Localisation : Baillargues

Cocoon offre un toit mais aussi un outil supplémentaire à tous les aidants, il innove par:
- sa conception issue du hacking de l'immobilier, du nautisme, du camping
- son caractère individuel qui n'existe nulle part ailleurs
- son accompagnement associant étudiants et citoyens
- son financement
Retour aux projets