Environnement, biodiversité, énergie

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Parrainé par un agent

Description :

EASY COMPOST
Ne jetez plus vos ressources à la poubelle !

CONSTAT
Tout d’abord, il faut savoir qu’un tiers de nos déchets sont organiques et sont aujourd’hui incinérés ou enterrés alors qu’ils pourraient être compostés et rendus à la terre. En milieu urbain, les possibilités de compostage sont souvent limitées : il n’y pas de place pour les composter chez soi, il n’y a pas de collecte et les composts de proximité sont saturés.
Parallèlement, de plus en plus d’habitants souhaitent trier davantage que leurs verres/plastiques/cartons et on assiste à une véritable prise de conscience du zéro déchet, qui s’est transformée en un enjeu politique majeur (la Mairie de Paris va mettre en place dans les 2ème et 12ème arrondissements au Printemps 2017 une quatrième poubelle pour les biodéchets, qui seront collectés par camion et méthanisés).

PROJET
L’objectif du projet est de collecter les biodéchets des parisiens par triporteur électrique (en commençant par le 5ème arrondissement) pour transformer ces biodéchets en compost.
Mise en place :
- adhésion en ligne via une vitrine web (caution de 10€ pour les particuliers), remise en main propre du bio sceau dans un point de collecte de proximité. Formation rapide sur le compostage (aliments à éviter, etc.)
- Ramassage des bio seaux hebdomadairement pour les particuliers et deux à sept fois par semaine pour les professionnels. Pesée des seaux et suivi de l’évolution des collectes.
- Transport des biodéchets vers de plus grands composteurs en dehors de Paris et mise en relation avec les agriculteurs d’Ile de France pour leurs terres.
Le projet sera rapidement étendu aux entreprises (restaurants/hôtels) qui peuvent ainsi véhiculer une image verte et responsable, celui-ci rentrant également dans le cadre de leur démarche RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise).
L’idée est d’allier le coté dynamisant d’une start up avec une entreprise à fort impact social car la priorité est d’embaucher les tricyclistes parmi des chômeurs en fin de droit et des personnes en difficulté sociale.

OBJECTIFS ET PREMIERS PAS
Mars 2017 : lancement de la vitrine web et négociation avec la Mairie de Paris. Début de la communication de quartier (rue Mouffetard, Cardinal Lemoine, Place Monge) parmi les commerçants, habitants, conseils de quartier, antennes Mairie. Design des bio seaux.
Avril 2017 : livraison des bio seaux. Achat du premier triporteur. Validation du premier espace de compostage à Ivry-sur-Seine.
Mai 2017: lancement du projet et mise en place de la première collecte de quartier.

BUSINESS MODEL
Abonnement mensuel proposé aux entreprises (restaurants/hôtels) en fonction du nombre de passages et vente du compost aux agriculteurs.

POURQUOI MOI ?
Je suis Lauriane Ackermann, j’ai 28 ans, je suis alsacienne de souche et parisienne de cœur. En Alsace, je dispose d’un compost, petit plaisir temporaire qui disparait une fois rentrée sur Paris. J’ai cherché une façon de composter mes déchets sans succès et suis devenue membre permanent et actif de Transition Paris 12 en Janvier 2016, un collectif qui œuvre au nom de « Ville en transition » et cherche à promouvoir de nombreux projets écologiques et solidaires au sein du 12ème arrondissement. J’y ai rapidement lancé le groupe Compost qui vise à installer et accompagner l’installation de composts collectifs et privés dans des jardins partagés ou des espaces publics.
D’un autre côté, j’ai l’expérience start up : en 2013, j’ai lancé Your Lovebox, une gamme de coffrets romantiques dédiés aux hôtels. L’entreprise est devenue rapidement rentable, s'autofinance et s’est étendue sur le sol américain.
Ce projet apparait comme le prolongement d’un engagement personnel fort, la volonté d’avoir un impact social concret et l’envie de nouveaux défis entrepreneuriaux.

Notes :
Les photos sont tirées des sites Compost Pedallers et La Tricylerie.

ACKERMANN LAURIANE

Localisation : Paris

Easy Compost est une solution à la fois écologique (création de la valeur compost, baisse des nuisances sonores et des émissions polluantes), sociale (création de lien social pour les personnes dans le besoin et les habitants) et économique (économies réalisées par le tri, forte création d'emplois).
Retour aux projets