Environnement, biodiversité, énergie

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :


Etudiant en 4ème année à l’ESCOM, Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale à Compiègne (60) et titulaire du statut d’étudiant entrepreneur depuis près de trois ans, je suis porteur d’un projet de régénération de déchets chimiques issus des laboratoires et des industries de chimie fines. Passionné de chimie depuis mon enfance, j’ai été récompensé en 2012 par une 4ème place aux olympiades régionales de la chimie en Picardie.
Après plusieurs stages en laboratoires, je me suis fortement intéressé aux traitements des déchets chimiques de ces structures. Actuellement, les principales techniques d’élimination de ces déchets chimiques sont l’incinération et/ou l’enfouissement. Mon objectif étant de pouvoir créer une dynamique de régénération de ces déchets par des procédés qui ont été validés.
ValChem est la première entreprise Française capable d’effectuer des opérations de valorisation matière sur des DTQD (Déchets Toxiques en Quantités Dispersées). La proposition de ValChem est illustrée par le schéma suivant qui montre le circuit actuel de vie d’un produit chimique et le projet de ValChem pour établir une économie circulaire :
Actuellement en France, les produits de laboratoire usagés, périmés, inutilisés, doivent être éliminés afin de diminuer les risques générés par leur présence dans les établissements les possédants. Cette élimination est aujourd’hui effectuée par incinération par des grands groupes spécialisés. L’incinération de ces produits présente plusieurs problèmes dus à leur réactivité, et à la production de fumées acides qui nécessitent un traitement avant rejet. Ce traitement ne permet pas une valorisation énergétique par incinération, ni la valorisation matière des mâchefers (cendres) qui n’est à ce jour pas pratiquée en raison de la faible concentration d’éléments d’intérêt et en raison de la variabilité des déchets.
Le traitement des déchets est relativement peu coûteux, la principale dépense étant constituée par la main d’œuvre. La vente des produits régénérés par ValChem sera la première source de revenu, avec des produits purs et à forte valeur ajoutée.
ValChem récupère ces déchets pour les traiter de manière innovante avec comme priorité le respect de l’environnement. Notre offre s’appuie sur deux principes :
- Un produit qui n’est plus utilisé par un Laboratoire l’est encore par d’autres.
- De nombreux produits dont la pureté s’est dégradée peuvent être purifiés afin d’obtenir les spécifications des réactifs purs de laboratoire.
Aussi nous développons une innovation de service pour la régénération des déchets de laboratoires. Plusieurs étapes sont prévues :
- Un tri permettant le regroupement des déchets à traiter par lot.
- Une purification ou transformation du déchet permettant d’obtenir des produits conformes aux normes de pureté des laboratoires.
- Une étape d’analyses de qualité
- Le conditionnement des produits pour sa vente.
Ceci permettant l’établissement d’une économie circulaire n’existant pas à l’heure actuelle pour ce type particulier de produits que sont les DTQD (Déchets Toxiques en Quantités Dispersées).

ValChem

Localisation : Compiègne

La valorisation matière proposée par ValChem permet une économie de ressources et d'énergie. Les produits régénérés seront de même qualité que ceux existants. Ce qui ne sert pas à un laboratoire peut servir à d'autres. ValChem assure une qualité égale aux produits existants.
Retour aux projets