Environnement, biodiversité, énergie

Montant de financement : 0€ - 50 000€

Description :

De la coopération d'un designer et d'un naturaliste est né, après plus d'un an de travail, le "banc Refuge".

Nous avons travaillé ensemble au développement d’un projet d’un banc placé autour des arbres permettant de consolider l'éco-système présent grâce à un refuge à insectes intégré sous l'assise et accompagné d'un panneau pédagogique. Ce mobilier a, par conséquent, plusieurs fonctions : zones de repos court, outil renforçant la biodiversité en ville et lieu de sensibilisation à l’intérêt de cette biodiversité urbaine.


Répondant à la fois à des enjeux environnementaux de perception de la nature en ville ou de sa valorisation, c’est aussi une réflexion quant aux besoins des piétons que nous avons menée. Constatant l’absence de mobilier urbain favorisant la biodiversité, il s’agissait de répondre aux contraintes propres au mobilier urbain (solidité, coût, efficience, esthétique, pérennité) tout en se donnant la possibilité de déployer sur tout le territoire un dispositif d’appui à la biodiversité urbaine.
Chaque « niche » (15 au total) a été étudié de près pour favoriser un type d’insecte en particulier à la fois par le biais du matériau qui le garni et par la taille des ouvertures. Couleurs, peintures, épaisseur de la structure et type de bois ont aussi été exploré en ce sens.


Mais la première phase, le prototypage donc, n’était que le début de l’aventure. Il nous faut désormais développer ce banc Refuge dans tout son potentiel :
- Fabrication de plusieurs prototypes et déploiement sur un territoire en fonction des différents partenaires - encore à définir - motivés pour une telle démarche et ce, afin d’en réaliser le suivi (inventaire et suivi des populations d’insectes, retours d’expériences des utilisateurs, etc.).
- Pendant et après les phases de tests, précision du mobilier dans sa forme afin de satisfaire au mieux à toutes les contraintes d’assise, d’usage et d’industrialisation.
- Élaboration d’une série de panneaux pédagogiques explicatifs afin de préciser le propos et se donner les moyens de sensibiliser largement les publics à la protection de la nature en ville.
- Conception et création d’un site web dédié et auquel renverrait, à travers un QR code, le panneau pédagogique avec possibilité de mise en avant de la biodiversité locale selon les différents lieux d’implantation.
- Mise en place d’une communication de proximité (blogs et réseaux sociaux) pour participer d’une réelle appropriation du dispositif par les citoyens avant même sa commercialisation. L’objectif du banc Refuge étant bien de devenir un objet de curiosité naturaliste pour tous autant qu’un dispositif d’appui à la biodiversité largement distribué sur le territoire.
- Définition de la stratégie de suivi des insectes des bancs Refuge déployés (suivi participatif ?), mise en place un outil de collecte des données et mobilisation des besoins humains et matériels pour le réaliser. Mieux connaître pour mieux protéger, c’est essentiel !


Hébergé en Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE « Antigone »), DEFI-Écologique regroupe nombre de compétences à travers un statut « d’entrepreneur-salarié » que nous portons avec conviction comme un modèle d’avenir. Preuve en est qu’un designer et un naturaliste, tous deux en CAE, se sont trouvés pour réaliser ce projet. Graphiste, Webdeveloppeur et autre médiateur qui seront nécessaires aux étapes suivantes de développement font également partis d’une CAE, ce qui ne gâche rien.
À cette équipe s’ajoute notre partenaire SINEU GRAFF, un industriel spécialisé dans le mobilier urbain depuis 40 ans et qui répond à nos attentes en matière de production responsable et de favorisation des circuits courts.

Nous espérons sincèrement pouvoir mener à terme cette aventure sans transiger sur nos ambitions de départ autant en matière de portée du dispositif (panneaux pédagogiques, plateforme web informative, suivi des insectes) qu’en matière de design (qualité de l’assise, pérennité, contraintes urbaines).

DEFI-Écologique

Localisation : Strasbourg

Avec l’application de la loi Écophyto et l’interdiction de l’utilisation de produits phytosanitaires en ville, la végétation spontanée fait son retour dans le milieu urbain. Pour les insectes c’est ainsi le couvert qui est dressé, avec notre dispositif unique nous offrons le gîte !
Retour aux projets