Environnement, biodiversité, énergie

Montant de financement : 50 000€

Description :

Les zones humides font partie des milieux les plus riches : des écosystèmes uniques, offrant un lieu de vie, un abri, pour 25% des espèces vivantes. Milieux en forte régression, nombre d’espèces aquatiques ont un statut très précaire. L’Ariège accueille encore 37 libellules et 11 amphibiens, tous menacés.

Pour tenter d'enrayer ce déclin, l’Association des Naturalistes de l’Ariège assure une Cellule d’Assistance Technique et un programme d’action en faveur de ces espèces.

Dès le début du projet Xploria La forêt à explorer le temps, la création d’une mare pédagogique vitrée et l’étude de ce milieu nous semblaient évidents pour la sensibilisation du public, la découverte et la compréhension de nos écosystèmes et des changements climatiques. En effet, aucune structure de la sorte, conçues pour des activités pédagogiques, n’existe dans notre région.

Faute de budget et malgré leur diversité, nos 2 mares n’ont jamais eu l’ampleur voulue. Nous avons donc perfectionné notre projet jusqu’à ce qu’il soit novateur et éducatif : une bio-construction unique en Midi-Pyrénées, pour découvrir derrière des vitres, un écosystème étonnant, pour sensibiliser à sa richesse et à des pratiques respectueuses de l’environnement. Qui n’a jamais rêvé d’observer sous l’eau sans se mouiller ?!

La mare pédagogique vitrée est un élément phare du projet Xploria. Un outil aux possibilités inédites pour observer dans des conditions optimum. Insolite en effet de découvrir la vie aquatique en direct derrière des vitres, grâce au microphone et à la webcam aquatiques !

Les mares surprennent par leurs richesses. Elles peuvent être des lieux saisonniers de passage (nourrissage et hivernage) ou des lieux de reproduction et de développement larvaire. Elles abritent une faune et une flore, aux capacités d’adaptation étonnantes, fonction des niveaux de l’eau, des températures, etc.

Cette adaptabilité est notre conducteur : les visiteurs découvrent comment les espèces se sont adaptées et ont évolué jusqu’à aujourd’hui. En créant des liens, accessibles pour tous, entre les espèces d’hier et d’aujourd’hui, Xploria fait découvrir, partager et sensibilise à notre environnement. Nous avons la structure idéale pour réaliser ce projet unique et innovant !

Sachant que certaines espèces apparaissent avant les dinosaures et survivent à la grande crise de la fin du Secondaire grâce aux mares, les visiteurs prendront ainsi la mesure de cet écosystème au regard de l’Évolution. Trois approches seront proposées dans l’espace muséographique :
- une scientifique avec étude et suivi du milieu ;
- une sensorielle permettant le contact avec le vivant ;
- une ludique grâce à des outils pédagogiques interactifs.

La mare sera implantée à l’Est de la forêt, louée à Xploria par la Communauté de Communes pour l’exploitation d’un parc à vocation paléontologique. D’environ 35 m2, sinueuse, elle sera étagée et clôturée.

L’étanchéité sera assurée par une couche d’argile, un géotextile et une bâche EPDM. La construction du bâti sera réalisée, après accord de la Communauté de Communes, par l’EURL Alternative Eco. Enfin, Xploria se chargera des contenus ludiques et des aménagements, en partenariat avec le lycée agricole de Pamiers (formation Gestion des Milieux Naturels et Forestiers).

Des contraintes techniques sont à noter : pour permettre un taux d’ensoleillement optimal, il est préférable d’éviter la présence d’arbres à l’Est et au Sud, sur une distance de 4m. La mare devra être située sur le point bas du terrain et un entretien automnal sera nécessaire. Enfin, la structure doit faire l’objet d’une demande en mairie et respecter toutes les règles liées aux ERP, aux mares et à l’accessibilité.

Nous avons établi un plan. Vous trouverez différentes vues en PJ. Après devis, les travaux ont été estimés à 50 000€, répartis comme suit : création de la mare (10%), construction du bâti/paroi vitrée et accessibilité (36%), aménagements pédagogiques (54%)

Xploria La forêt à explorer le temps

Localisation : Le Mas-d'Azil

La création d’une mare pédagogique vitrée est d’un grand intérêt : 25% des espèces européennes dépendent de ces zones humides. En fort recul, elle sera la seule en Midi-Pyrénées pour des activités de découverte, sensibilisation et protection.
Elle serait donc un outil unique, innovant et durable.
Retour aux projets